Les ptis trucs en plus·Salé·Sauces et tartinades·Sucré

Le tamarin

Tu ne connais pas le tamarin ? Qu’à cela ne tienne, voici une petite présentation (non exhaustive car je ne suis pas une pro du tamarin non plus) de ce fruit exotique.

Donc comme tu l’auras compris, le tamarin est un fruit. Acidulé, mais genre super méga acidulé à te dessécher sur place tellement c’est acide. Il existe aussi une version douce, ça reste quand même du doux-acidulé, mais alors c’est extraordinairement parfumé tout en même temps !

Cultivé principalement en Inde, ce fruit provient du tamarinier et perso je l’ai rencontré à la Réunion, certains le mangent tel quel (si t’es d’humeur aventureuse vazy hein mais je t’aurais prévenu, ça piquote !), parfois en mode bombec roulé dans le sucre et le piment, en confiture, pâtes de fruits, chutney ou boissons … ou tu peux aussi en faire un concentré, pour l’utiliser en condiment et assaisonner de bons petits plats (effet « sweet and sour » garanti, voir mes recettes de dahl de pois chiches ou de lentilles vertes) – pour cela, voilà comment j’ai procédé :

***ATTENTION***BEWARE***

Le tamarin est un laxatif de choix, ça aide bien en cas de … enfin on s’est comprit hein pas besoin de faire un dessin, juste ne fais pas ton goinfre 😉

***FIN DES WARNING***

Le fruit ressemble à ça :

(euh si tu vas faire un tour sur la page Wikipédia ils décrivent ça comme ayant l’aspect d’un étron … coïncidence ? Je ne pense pas 😂 … m’enfin quand même WTF ?! 😲)

tamarin

Mais que cela ne te rebute pas, jeune padawan, l’habit ne fait pas le moine qui se méfie de l’eau qui dort (ah nan ? c’était pas ça le dicton ?)

Donc après avoir apprivoisé la bête, il te faut le décortiquer et enlever les filaments qu’il y a un peu tout autour, à l’intérieur il y a le fruit (ça colle aux doigts, c’est normal) et encore à l’intérieur il y a des grains, qui ne se mangent pas (enfin tu peux toujours essayer mais bon … à tes risques et périls).

Après avoir bien décortiqué ton tamarin, met les fruits dans un bol ou saladier, recouvre d’eau bouillante (juste recouvert à hauteur, point trop n’en faut !), et laisse la mixture refroidir, après ça tu pourras frotter les fruits entre eux (dans l’eau qui se transformera peu à peu en concentré, tu me suis ?) Puis tamiser pour enlever tous les grains et les éventuels résidus de filaments., ça donne alors ça (désolée pour la photo pas terrible chui pas  une pro tu l’auras sans doute remarqué) :

Tadaaaaaaam

concentre-de-tamarin

***ATTENTION*** et oui … encore

Lors de cette expérience j’avais une petite coupure au doigt que j’avais oublié (une butternut récalcitrante quelques jours avant … ah oui j’ai deux mains gauche aussi …je te l’avais pas dit ? Eh bien c’est chose faite) autant te prévenir tout de suite : en contact avec le tamarin ça piiiiiiique j’ai bien failli verser une larmichette… donc si jamais … prévoir une paire de gants 😅… c’est qu’on fait un métier dangereux …

Comme j’avais pas mal de tamarin et que je ne met que 2 ou 3 cuillères à café de concentré dans mes préparations, j’ai congelé le surplus dans un bac à glaçons (en plus ça tombe bien chez moi un glaçon = 3 cuillères à café de concentré) comme ça bah c’est pratique 😉

Et puis il existe aussi des pâtes de tamarin à acheter toutes prêtes, avec ou sans grains, genre prête à l’emploi (à toi d’expérimenter maintenant car là par contre je ne connais pas, si jamais tu me diras ?!) alors pourquoi se priver ? À voir dans certains rayons produits du monde en grande surface, ou en magasin exotique ou asiatique.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le tamarin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s